En accord avec l’Agence Régionale de Santé et le Conseil départemental de l’Essonne, le
Centre Hospitalier Sud-Essonne (CHSE) a été sollicité pour vacciner des résidents de
Clairefontaine.

Fort de son savoir-faire après avoir déjà pratiqué près de 4 000 injections dans son centre de
vaccination sur le site d’Étampes, le CHSE s’adapte ainsi à d’autres contextes pour protéger
les Aînés. Ce jeudi 4 mars avec l’aide du personnel de l’établissement, une équipe mobile
constituée du médecin libéral Stéphane Wadjou, de l’infirmière Laurence Sainsard et de
l’élève infirmière Lyan Abogui Yao a aménagé un centre de vaccination éphémère à la
Résidence Clairefontaine. L’objectif : vacciner dans la matinée 28 résidents volontaires, de
plus de 75 ans.

Contacté par la Résidence au sein de laquelle il suit de nombreux patients, le Dr Wadjou n’a
pas hésité à se porter volontaire pour cette opération : « Je reçois les patients dans une
première salle pour vérifier leur ordonnance, et surtout pour voir si les éventuels
traitements ou allergies nécessitent une prise en charge particulière. Puis je transmets
l’ordonnance aux infirmières qui amènent les patients dans une 2 e salle afin de procéder à la
vaccination. Tout est bien mis en place. La coopération est très bonne avec l’hôpital comme
avec la résidence. Et on sent que ce vaccin était attendu. »

Accompagnée par Gilbert Dallérac, Adjoint au Maire en charge notamment des Aînés et du
CCAS, Janine était la première résidente à bénéficier du vaccin. Alors qu’elle célèbrera ses 90
ans dans un mois, elle semblait soulagée : « le personnel médical est charmant, compétent
et efficace. Au niveau de la piqûre, je suis habituée. Ce n’est pas pire que celle que je reçois
chaque matin. C’est quand même rassurant d’avoir accès à ces vaccins. »