Jeudi 20 octobre, aux environs de 19 h 15, les 14 lampadaires nouvellement installés Place Saint-Gilles ont été illuminés pour la première fois.

« Je suis sortie immédiatement, ainsi que mes clients, pour voir ce que cela donnait et nous avons tous crié de joie. On était en admiration, c’est très joli », déclare Joëlle Calvet, du Bar-Tabac le Commerce.

« De retour au bar, nous avons levé un verre pour inaugurer la mise en lumière des lampadaires.

La pluie est arrivée peu de temps après. On peut dire qu’ils ont été bien arrosés », ajoute-t-elle avec humour.

« C’est vraiment nickel, ils illuminent la place dans toute sa longueur. C’est vraiment joli. Je pense déjà à l’été prochain, les terrasses seront bien éclairées », confie pour sa part Fabien Jossot, le gérant du restaurant O’Melt.

Les riverains ont salué aussi l’évènement avec satisfaction. « C’est super », déclare Jean Michaud. « C’est beau, moderne et cela fait un bel éclairage. La place en avait besoin ».

« Jusqu’à juillet 2023, 64 % de l’éclairage public de la Ville va passer en Led basse consommation. Soit 1 600 points lumineux à changer pour une véritable révolution énergétique et environnementale. Ces travaux vont permettre de diviser par 3 la consommation d’énergie. Dans ce dossier, nous avons pu compter sur le soutien important de nos partenaires, l’État et la Région, qui nous ont respectivement versé des subventions de 600 000 € et 233 000 € pour un investissement total de 1,7 million € hors taxe. Au terme de cette première phase de travaux, la Ville relancera un marché, pour passer à 100 % leds sur toute la Ville », rappelle Joel Nolleau, délégué du Maire en charge notamment de la Transition écologique.

Dans sa dynamique, de sobriété énergétique pour faire des économies, l’éclairage des classes, du préau et du restaurant scolaire de l’école élémentaire Jean-de-La-Fontaine vont être remplacés par des ampoules Led pendant les vacances de la Toussaint. Lors des prochaines vacances de Noël l’école Les Prés, puis en février, l’école Louis-Moreau seront à leur tour équipées.

Photos : Joëlle Calvet