Ce mardi 7 mai, Nicole et Maurice Sabbah célébraient officiellement leur départ à la retraite, l’heure de prendre du repos après presque un demi-siècle d’activité sur la place Saint-Gilles.

Arrivé pour la première fois à Étampes en 1975, le couple Sabbah a toujours été fidèle à notre Cité Royale, proposant une large gamme de vêtements et textiles. C’était donc avec beaucoup d’émotion qu’ils ont retrouvé aujourd’hui leurs clients loyaux, leurs confrères de longue date, le Maire d’Étampes Franck Marlin, la Députée de l’Essonne Nathalie Da Conceicao Carvalho, des élus municipaux, ainsi que le responsable du Service Commerces et Marchés Pascal Bonnet et de nombreux Étampois.

Pour les féliciter, leur souhaiter une bonne retraite et les remercier de toutes ces années de travail, le Maire d’Étampes Franck Marlin a souhaité leur remettre la médaille de la Ville, symbole de leur professionnalisme, leur gentillesse, leur disponibilité, leur bonne humeur contagieuse et sans limite.

« Recevoir la médaille de la Ville, c’est un message de tradition, de respect, de fidélité et d’engagement. C’est aussi une équipe municipale qui vous salue et qui vous apprécie. Vous avez été au service de notre Ville et vous l’avez dynamisée, comme le font tous vos collègues, et c’est très important de vous dire merci. 50 ans c’est long, c’est du labeur, c’est avoir froid, c’est être fatigué… Et c’est un exemple que devraient prendre beaucoup de personnes. C’est pour toutes ces raisons, et pour bien d’autres, que chacune et chacun d’entre-nous ici vous entourent de leur affection et de leur amitié sans faille pour vous dire merci. Vous aurez toujours donné du sens à cette Ville, et ce n’est pas parce que vous partez que nous allons vous oublier. Ça aussi, c’est donné du sens à un nom, à un commerce. C’est une autre forme de patriotisme, du patriotisme local. Derrière un nom, il y a ce que vousêtes, votre vie et cette volonté d’être avec nous. », a déclaré le Maire Franck Marlin.

La Députée Nathalie Da Conceicao Carvalho leur a également remis la médaille de l’Assemblée Nationale, pour « le courage et les valeurs que vous incarnez », a-t-elle dit.

« Merci beaucoup, ça nous touche vraiment, les mots ne suffiraient pas à exprimer ce qu’on ressent. C’étaient de belles années avec beaucoup de travail, mais il fallait le faire. Puis pour nous, ça restait un plaisir. Nous nous sommes faits de très bons amis, avec qui on a démarré les marchés. C’est devenu de la famille, tout comme les clients. J’ai servi les mamans, les filles, les petites-filles… Quand on trouve des endroits où on est bien et où on travaille bien, on décide de rester. C’est ce qui s’est passé avec Étampes. J’ai vu la route se transformer, la Ville évoluer, mais la place Saint-Gilles est toujours restée la même. Je suis content mais c’est très dur d’arriver à la retraite. », a conclu Maurice Sabbah.