Ce samedi 3 février, le lycée Geoffroy-Saint-Hilaire ouvre ses portes au public, l’occasion pour les jeunes collégiens de venir visiter l’établissement, rencontrer les professeurs et découvrir les différentes formations proposées.

Spécialités, options, filières… le lycée général, technologique et professionnel propose effectivement un large choix d’enseignements, allant de la Seconde à 5 Brevets Techniques Supérieurs (BTS) différents. Les élèves et professeurs de l’établissement sont également présents pour informer et échanger avec les personnes intéressées.

Cet événement a également été ponctuée par l’inauguration d’une plaque en hommage à Solange Lamblin (1900-1984), qui a notamment rallié les Forces françaises combattantes en 1942, est devenue professeure au lycée Geoffroy-Saint-Hilaire entre 1958 et 1965, et a fait partie des 33 premières femmes élues députées constituantes en 1945.

Lors de cette inauguration, en présence d’élus municipaux, du conseiller régional Gérard Hébert, du personnel enseignant et du proviseur Jean Pierre Gorgeard, ainsi que des membres d’associations locales d’anciens combattants, la première adjointe au Maire Marie-Claude Girardeau a pris la parole après le dévoilement et la lecture de la plaque : « Cette plaque se trouve à présent dans l’établissement qu’elle a honoré de son enseignement. Nous commémorons aujourd’hui cette femme engagée, courageuse, qui n’a pas hésitéà se dévouer pour la Libération de la France et pour le Droit des Femmes, qui est devenue une professeure émérite et qui a marqué bon nombre d’élèves. À tous ces titres, elle mérite pleinement cet hommage, et nous espérons que cette plaque inspirera tous les élèves qui la liront. », a-t-elle dit.

Dans son discours, le proviseur du lycée a également honoré la mémoire de Solange Lamblin, rappelant aussi qu’être professeur c’est donner un sens à une scolarité, influencer des chemins de vie et partager des valeurs humanistes.

La cérémonie s’est poursuivie avec la prise de parole d’un élève de Seconde, qui a rendu hommage à tous ces professeurs qui se battent pour défendre les valeurs de la République, tels que Samuel Paty et Dominique Bernard. Puis, pour conclure, une élève de Terminale a interprété le Chant des Partisans.