Si le Vélo Club d’Étampes (VCE) est le plus ancien d’Île-de-France depuis sa création en 1929, sa longue et belle histoire est intimement liée à une illustre famille locale. Impossible en effet de dissocier le VCE de Louis Travers, de sa fille Nicole et de son beau-fils Michel Morizot. Lors de l’inauguration de l’Établissement Public et Périscolaire à Vocation Sportive (EPPVS), une salle avait d’ailleurs été dénommée Louis Travers, en présence de l’intéressé. La Ville avait également récemment rendu hommage à Nicole et Michel Morizot (décédés en 2019 et en 1994), en rebaptisant la place située en face de la piscine municipale de leur nom.

 

Vendredi 26 janvier, Louis Travers nous a quittés dans sa 99e année. La commune et plus largement le monde du cyclisme francilien pleurent un homme pleinement attaché à sa Ville et à son sport de prédilection. 

« Mon père était né à Autruy-sur-Juine le 13 mars 1925. Il s’est installé à Étampes en 1949, dans le quartier Saint-Martin avec ma mère Blanche avant d’avoir 3 enfants : Nicole (décédée en 2019), Françoise et moi-même », résume son fils Didier. « Au départ, il aimait bien jouer au football à Sermaises avec ses copains. Puis il s’est pris d’amour pour le vélo et pour le club d’Étampes. » Une passion absolue, totale qu’il transmettra à ses proches et qui occupera tout son temps libre, en dehors de son activité de kinésithérapeute à la Pitié-Salpêtrière. « Bon coureur, mon père a également été président du club de 1973 à 1998. Il était aussi investi au niveau départemental et régional. En plus de la traditionnelle course municipale d’Étampes, il organisait jusqu’à 40 courses par an. Personne d’autre n’en faisait autant. Tous les amateurs de cyclisme de la région le connaissaient. »

Même constat pour son petit-fils Cyril Morizot : « Mon grand-père a conduit le VCE à son apogée aux côtés d’autres figures bien connues du club telles que les familles Gallopin, Derosier, Barberon ou encore Pitous. C’est aussi grâce à lui que mes parents, Nicole et Michel se sont rencontrés. C’était un grand-père aimant et attentionné. Il laisse un grand vide. »

Au nom de la Ville, le Maire Franck Marlin tient à rendre hommage : « Notre Ville perd un homme remarquable, un infatigable passionné qui a tant œuvré pour le VCE et pour le rayonnement du cyclisme. Toutes nos pensées vont à sa femme Blanche, à ses enfants, petits-enfants et ses proches. »

 

À l’occasion du passage de l’étape Paris-Nice 2005 au départ d’Etampes, le Maire Franck Marlin, également Député à l’époque, avait remis la Médaille de l’Assemblée nationale à Louis Travers pour son engagement associatif.