La Volière, espace de convivialité pour les chasseurs créé par Pierre-Chevet et ses amis Jean-Claude Vaisset, Alain-Magot et Gilles-Charbonnel, il y une trentaine d’années, a été rebaptisé du nom de son fondateur, propriétaire jadis du terrain.

Le maire, Franck Marlin a découvert deux plaques du souvenir, l’une à l’extérieur et une à l’intérieur de la volière qui porte désormais le nom de Espace Pierre-Chevet.
Le lieu devenu municipal après le vote à l’unanimité du Conseil municipal a accueilli ce matin de nombreuses personnalités locales, la famille de Pierre-Chevet, ses enfants, ses petits-enfants et arrière-petits-enfants.

 

PIERRE-CHEVET : UNE FIGURE LOCALE APPRÉCIÉE DE TOUS

Toutes les personnes qui l’ont côtoyé sont unanimes. Pierre Chevet était habité d’une conscience collective et d’un altruisme sans faille. « De par ses fonctions, ses engagements et son implication, il a toujours œuvré dans l’intérêt collectif, au service des autres », souligne le Maire, Franck Marlin.

Né en 1937 à Étampes, Pierre Chevet avait combattu en Algérie avant de devenir typographe à l’imprimerie nationale et délégué du personnel de la CGT. Il a également occupé de nombreux postes à responsabilités à Étampes : maire-adjoint chargé du personnel, président de la Caisse des écoles, membre du Comité des Œuvres Sociales d’Étampes, de la Fédération des Conseils de Parents d’Élèves ou encore président de la Société de chasse de Saint-Martin. En 1991, aidé par ses copains Jean-Claude Vaisset, Alain Magot et Gilles Charbonnel, il se lance dans la réalisation d’un lieu qui lui appartient et qu’il souhaite dédier à la chasse : La Volière. « Lorsque je suis arrivé d’Auvergne dans les années 1990, c’est lui qui m’a convaincu de me remettre à la chasse.

C’était un excellent chasseur, un fervent défenseur de la nature et un camarade exemplaire en tous points », assure Pierre Cognet, son successeur en tant que président de la société de chasse de Saint-Martin. « Nous nous réunissions sur ce terrain avant de partir en chasse, pour se restaurer et passer de beaux moments conviviaux. Il savait rassembler les gens, fédérer. » Décédé le 20 novembre 2017, il souhaitait que ce lieu garde ce même esprit de convivialité. La Mairie en a fait l’acquisition pour le restituer à la société de chasse.

Dans une semaine à l’ouverture de la chasse le 19 septembre, les chasseurs de la Société Nouvelle de chasse se

retrouveront à l’« Espace Pierre-Chevet » pour faire perdurer l’esprit de camaraderie si cher à Pierre-Chevet.