La 37e édition du Forum des associations s’est invitée au gymnase René-Jouanny ce samedi 11 et dimanche 12 septembre. Et si l’événement perdure et fédère toujours autant, ce n’est pas un hasard. D’une part parce que l’ADN de cette Ville est profondément marqué par toutes celles et ceux, et ils sont nombreux, qui font vivre les 250 associations étampoises. D’autre part parce que la Ville a su repenser la manifestation, la réinventer pour se réadapter, d’autant plus dans un contexte national morose et compliqué depuis un an et demi.

Déjà l’année dernière, la crise sanitaire avait ébranlé bon nombre d’événements en France les contraignant à l’annulation. Pour le Maire Franck Marlin, il n’a jamais été question de renoncer à ce temps fort et incontournable. « De tous temps, les associations ont tenu une fonction sociale, en engendrant l’amélioration de la qualité de vie, en favorisant le bien-vivre ensemble et l’esprit de cohésion. Depuis la crise sanitaire, ces qualités sont d’autant plus importantes et attendues. Plus que jamais, nous avons besoin les uns des autres, de moments d’évasion, de portes ouvertes sur les domaines du sport, de la culture, du social, des loisirs ou encore de l’environnement », rappelle Élisabeth Delage, adjointe au maire en charge des Sports et de la Vie associative. « Cette richesse et ce dynamisme ont besoin d’être soutenus, accompagnés. À travers des subventions qui sont maintenues année après année par la Ville pour les associations malgré le désengagement de l’État et le contexte économique difficile. À travers de grands projets comme la poursuite de l’aménagement de l’Espace Louis-Blériot ou l’arrivée d’un équipement particulièrement attendu avec la Maison de quartier de la Croix-de-Vernailles. À travers ce Forum des associations organisé dès la rentrée pour impulser une synergie des Etampois qui viennent par milliers chaque année. »

DES ASSOCIATIONS ET DES BÉNÉVOLES HONORÉS
Le Forum des associations a mis à l’honneur des associations et leurs membres pour leur action au quotidien. Trois prix ont été ainsi remis directement sur scène.

 

PRIX GILLES BAUDOUIN
POUR LA BATTERIE FANFARE D’ÉTAMPES
Grégory Château, président de l’association :
« Nous sommes fiers et contents de ce prix, nous ne nous y attendions pas. D’autant que mon père Gérard,
ancien président de l’association qui nous a quittés en juin 2019, connaissait très bien Gilles Baudouin (NDLR : ancien conseiller
municipal et maire adjoint d’Étampes décédé en 2016et dont le Forum des associations porte désormais le nom). J’ai pris sa succession pour assurer la continuité mais je suis sûr qu’il aurait beaucoup apprécié ce prix. Malgré le travail, les emplois du temps de chacun, nous faisons notre maximum pour accompagner les cérémonies, des inaugura- tions ou des grands événements. C’est une reconnaissance de cet engagement. »

 

 

 

PRIX CULTUREL POUR J’ARRIVE PRODUCTION
Anastasia Joux et Shams Bouteille, comédiens et repré- sentants de l’association : « L’association a été
créée en 2016 par Romain Bouteille, le père de Shams et illustre comédien qui nous a quittés
en mai dernier. C’est notamment grâce à cette structure qu’il a pu gérer le Théâtre Les Grands Solistes à Étampes pour programmer, diffuser des spectacles ou autres manifestations culturelles. La toile de la culture permet d’élever l’âme. Nous sommes fiers de faire vivre la culture, de proposer des choses de qualité dans des lieux de rencontres au niveau local mais pas seulement. La présentation de notre pièce Le Cadeau des Dieux a été une belle réussite cet été au festival d’Avignon. Et ce prix vient récompenser tous les efforts que nous entreprenons au quotidien. »

PRIX DU CŒUR
POUR LES RESTOS DU CŒUR :
Evelyne Gueroult, présidente : « C’est une très bonne surprise à laquelle on ne s’attendait pas.
Cela ne peut que nous encourager à continuer. Depuis la création de la section locale par Pâque-
rette Dallérac en 1992, nous n’avons jamais baissé le pied. Encore aujourd’hui, nous sommes une trentaine à œuvrer pour la distribution alimentaire ou vestimentaire, le don de meubles, les consultations avocat, la réinsertion professionnelle… Cet été, nous avions 450 familles bénéficiaires, mais ce chiffre sera encore plus important pour la campagne hivernale. C’est beaucoup de boulot, et cela nous touche d’être honoré pour cela. Nous sommes encore sous le choc après le décès de Mickey, fidèle pilier de notre association depuis 20 ans et vers lequel irons toutes nos pensées au moment de la remise. »

Et petite surprise, à la fin de la cérémonie Viviane Prévost, trésorière de l’association Fusion Rhythm’N Dance s’est vue remettre un bouquet de fleurs par Gérard Hébert, adjoint au Maire et Conseiller Régional. Viviane et Alain, son époux, Président du Conseil d’Administration du Crédit Mutuel, fêtaient aujourd’hui leur 50 ans de Mariage. Félicitations à eux.

 

 

 

 

 

Les deux jours dédiés au monde associatif a été aussi un grand moment de détente pour les enfants et les familles avec une terrasse aménagée en extérieur et une structure gonflable.