Le 2e tour des interclubs s’est déroulé les 21 et 22 mai. Le samedi, à Savigny-sur-Orge les athlètes d’Étampes ont porté fièrement les couleurs d’Athlé 91. La journée ne commençait pas sous les meilleurs hospices puisque Franz Laviolette s’était blessé en franchissant la première haie sur le 400 haies, mais fort heureusement il n’y a pas eu de dégât physique pour lui.

Gloire Salumu Kashal a pris le départ du 400 m et a réalisé une superbe course qui lui a permis d’engranger 637 points pour le club. Vint le tour d’Emrehan qui faisait ses débuts sur le saut en hauteur et pour une première il a récolté 570 points.

Véronique Bilongo s’est présentée au lancer de marteau et malgré le fait qu’elle n’ait pu faire que 2 lancers sur les 6 prévus puisqu’elle devait aussi participer au concours de hauteur, elle a rapporté un total de 290 points en combinant le marteau et la hauteur. Quant à Chloé Garanger elle a rapporté 453 points à la hauteur. Une fois remis de sa douleur à la cuisse, Franz a participé au lancer de poids et a rapporté 444 points. Emrehan a amélioré son record personnel sur 100 m et ramène avec lui 758 points. Thierry Carrard au 3000 m steeple a battu lui aussi son record personnel et a rapporté au club 392 points.

Quant à Igor il a ramené 525 points sur le 3000 m. Les 2 cadettes Hannah Meziane et Clémence Bacouel ont fait une magnifique course ou elles ont dépassé plusieurs concurrentes dans la dernière ligne droite.

Le dimanche rendez-vous était donné à Cergy pour les interclubs Élite avec Benoît Moudio Priso et Yanis Meziane. Benoît a amélioré son record personnel et avec cette immense joie il a rapporté au club 1030 points en se classant 2e. Quant à Yanis il a terminé 2e lui aussi et a rapporté 1060 points. Et avec 2 coureurs de Viry-Châtillon Benoît et Yanis ont apporté 986 points dans la besace sur le relais 4×400. « Le gros point noir de ce week-end a été la disqualification de la marcheuse de Viry-Châtillon après un gros cafouillage des officiels malheureusement le club est relégué dans la division inférieure mais on va se battre l’année prochaine et vite remonter », a souligné Mickael, entraîneur à Étampes Athlétisme.