Malgré la brume et le froid, de nombreux Étampois sont venus honorer la mémoire des Soldats tombés pour la France lors de ce que l’on appelait la « Der des Ders. Entre 1914 et 1918, 10 millions de personnes ont en effet trouvé la mort dans un conflit qui a également engendré 8 millions de mutilés à travers l’Europe.
Dès 9 h au cimetière Notre-Dame, l’assemblée était déjà conséquente pour des dépôts de gerbes sur le Carré militaire avec la présence  du 121e Régiment du Train (dont Etampes est la Ville marraine de l’escadron), des représentants d’associations d’Anciens Combattants, de la Croix Rouge, de forces de l’ordre, de porte-drapeaux, de Jeunes Sapeurs Pompiers (JSP), de l’Union Philharmonique d’Etampes, d’élus locaux et de Conseillers Municipaux Jeunes.
Vingt minutes plus tard, dans la cour de l’Hôtel de Ville, la foule était encore plus fournie. L’occasion pour l’adjoint au Maire en charge des Aînés et des Anciens Combattants Gilbert Dallérac de remettre un nouveau drapeau pour l’Amicale des Combattants à Pierre Lambeseur (président du Comité d’Entente des Anciens Combattants). Le cortège a ensuite pris la direction du collège Jean-Etienne-Guettard où une grande plaque arbore le nom des 68 Maîtres et élèves étampois morts pour la patrie entre 1914 et 1918 pour un nouveau dépôt de gerbes.
De plus en plus nombreuses au fil des minutes, les personnes se sont ensuite rendues au Monument aux morts. En jeune maître de cérémonie déjà aguerri, Alexandre Guérin a rappelé le sacrifice des « 406 enfants étampois tombés durant la Première Guerre mondiale où les noms figurent sur ce Monument aux morts. Cet hommage revêt une solennité particulière puisque nous commémorons le 103e anniversaire de cet évènement mais honorons aussi tous les morts pour la France, conflits, nationalités et religions confondus ».
De nombreuses gerbes ont été déposées sur le site par des représentants de la Croix Rouge, de l’Union des Anciens Combattants, des membres du Conseil municipal et du Conseil Municipal Jeunes, du Conseil départemental, de la région, de l’Assemblée nationale et de l’Etat.
Au nom du Comité d’Entente, Daniel Deschamps, Daniel Deschamps a également rappelé : « Nous devons gardé le souvenir de nos braves Poilus, où leur quotidien était dans les tranchées pendant des jours, des mois, vivant sous la pluie, dans la boue, dans un froid glacial, entre des obus qui ne cessaient de tomber, sur une terre éventrée par des orages de feu et d’acier. Ils nous défendaient avec la foi d’y arriver, la foi de vaincre et ont toujours tenu car ils savaient que selon le mot de Clémenceau, la victoire appartient à celui qui tient le dernier quart d’heure.Gloire à tous nos Poilus, Gloire à tous ces soldats qui ont défendu notre Patrie, que leurs noms et leurs exemples soient toujours présents à l’esprit de leurs descendants ».
En ce jour si particulier qui honore également au niveau national la Mémoire du dernier Compagnon de la Libération, Hubert Germain, disparu le 12 octobre dernier, les Etampois ont une fois de plus magnifiquement manifesté le devoir de Mémoire si cher à notre Ville #Etampes #11Novembre.