Le grand jour est arrivé pour les quelques 730 000 candidats au baccalauréat. En Île-de-France, les résultats étaient en effet dévoilés à 13 h ce lundi 8 juillet.

Et comme de tradition, c’est un tourbillon d’émotions qui a accompagné cette journée spéciale. La tension était palpable à quelques minutes du verdict aux abords du lycée général, professionnel et technologique Geoffroy-Saint-Hilaire.

Dès l’ouverture de la grille, les élèves s’engouffraient dans l’enceinte pour gagner la grande cour et découvrir leurs notes.

« Je suis super contente ! J’ai eu du mal à dormir cette nuit, c’était compliqué mais je me disais que j’allais l’avoir. Ce que je visais surtout c’était la mention, et du coup j’ai eu “assez bien“. Ça y est je suis libérée, je suis en vacances ! », souflait Lou-Anne, qui a réalisé une filière STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion) avant de partir en BTS MCO (Management Commercial Opérationnel) l’année prochaine.

Aïssata, qui a réalisé une filière ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social) et souhaite devenir sage-femme, est également contente : « Même si je voulais la mention “très bien“, je suis heureuse d’avoir eu la mention “bien“. C’était stressant, surtout la chimie et la philosophie, mais ça a été. J’attends de voir mes notes. »

À l’image de l’émulation générale, le proviseur Jean-Pierre Gorgeard était lui aussi très satisfait : « C’est bien engagé. Nous avons déjà un bon score, nous sommes à peu près dans les 80 %. Donc si la moitié des élèves réussissent à passer au rattrapage, nous pourrions peut-être atteindre les 94 % pour la filière générale. Mais notre victoire de cette année, c’est bien les 90 % atteints par la filière professionnelle avant le rattrapage. C’est exceptionnel ! »

 

L’enthousiasme est tout autant de mise à quelques centaines de mètres, au lycée professionnel Nelson-Mandela. Même si Maëlle et Violette, 2 amies en ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne), appréhendent de façon très distincte cette journée spéciale. Si la 1re est arrivée avec « 3 heures d’avance et la crainte de ne pas être admise », la 2nde affiche « plus de confiance et espère une mention. »

Là aussi, les jeunes se pressent à l’ouverture du portail pour atteindre le hall. Très vite, les premiers cris de joie se font entendre.

 

Mentions assez bien pour Alexane et bien pour Elana, 2 copines en ASSP tout sourire : « On est très fières. On va faire péter le champagne, profiter à fond avant de replonger dans les études à la rentrée. »

Guilherme a du mal à réaliser : « J’étais en bac pro MCV (Métiers du Commerce te de la Vente). Je viens de voir que j’avais le diplôme avec une mention bien. Du coup je me sens vraiment… bien. Je suis grave heureux, faut que j’appelle ma mère. Et puis je vais fêter avec les copains, la famille et profiter des vacances. »

De son propre avis, Quentin, en terminale MSPC (Maintenance des Systèmes de Production Connectés), n’est « généralement pas très expressif, je montre rarement mes émotions. Mais aujourd’hui, je suis content, encore plus avec la mention assez bien. »

Comme pour l’établissement voisin, la proviseure adjointe Karine Chartier évoque avec émotion « un très bon cru 2024. On a beaucoup de mentions, même une avec les félicitations du jury. Ce sont de très bons résultats, avec 91 % de réussite. Nous sommes heureux et fiers pour les jeunes. »

La Ville d’Étampes félicite également tous les lauréats du baccalauréat mais aussi tous ceux qui ont terminé leur année scolaire avec succès, avant de profiter pleinement de vacances bien méritées.