• imgVisio4
  • img Visio 11
Accueil> … > Pôle de développement du Sud-EssonneUn territoire innovant

un territoire INNOVANT

panoramique agroalimentaire

Secteur de l’éco-activités

L'Etampois s'est fortement positionné sur le secteur des éco-activités en raison de son environnement rural et agricole et de sa volonté d'agir pour le cadre de vie et le développement durable.

Des entreprises à fort potentiel 
    • BIOENVY (solutions écologiques innovantes pour le dégraissage et le décapage des matériaux et des surfaces ainsi que le traitement et le recyclage des effluents industriels)
    • TRIADIS (plateforme de tri et de pré-traitement de déchets dangereux, produits chimiques),
    • ALLO A L'HUILE (recyclage des huiles usagées),
    • Projet Bionerval de la SARIA (installation d'une unité de méthanisation), 
    • Lory Fonderies (partenaire du recyclage des métaux) 
    • SIREDOM (Syndicat Intercommunal pour la Revalorisation et l'Elimination des déchets et Ordures Ménagères) qui regroupe 126 communes soit près de 700 000 habitants.
    • BIONERVAL (méthanisation des déchets organiques).

Une bio vallée en Sud-Essonne

Une filière environnementale prend forme dans le Sud-Essonne, soutenue par les collectivités pour un avenir économique durable du territoire, créateur d’emplois, d’activités nouvelles et de débouchés supplémentaires pour le monde agricole. A l’exemple de la construction de la première Unité de production d’agro-pellets de France inaugurée le 19 novembre 2009. Un partenariat entre Etampes et la Coopérative agricole Ile-de-France Sud qui permet de chauffer les bâtiments communaux et intercommunaux avec les agro-pellets. Une avancée technologique qui va bénéficier aussi aux particuliers puisque l'Unité va approvisionner les enseignes spécialisées de la grande distribution.

Valorisation des déchets organiques : Etampes pionnière

Inaugurée le 9 novembre 2012, l'unité de méthanisation de Bionerval est la seule usine en France à pouvoir effectuer une triple valorisation énergétique des déchets produisant de l'énergie thermique, de l'électricité verte et des fertilisants. Concrètement, sur le terrain, Bionerval propose aux producteurs de déchets alimentaires (restaurateurs, distributeurs, industrie agroalimentaire) de collecter leurs déchets organiques et de les valoriser sous forme énergétique.

D'autres projets sont également à l'étude sur l'ETAMPOIS notamment un projet de recyclage des déchets informatiques et électroniques.

Un pôle de compétitivité labellisé

La politique nationale des pôles de compétitivité, dont Mov’Eo est un exemple, a été lancée pour soutenir dans un environnement concurrentiel les entreprises, développer l'emploi sur des marchés porteurs et conforter l'activité économique au sein des territoires. Les pôles de compétitivité rassemblent, sur un territoire donné, des entreprises, des centres de recherche et des organismes de formation, afin de développer des synergies et des coopérations, notamment au travers de projets coopératifs innovants. Ils doivent s'inscrire dans une perspective internationale : l'enjeu est de permettre aux entreprises impliquées de prendre une position de premier plan dans leurs domaines, tant en France qu'à l'international. L’équipementier automobile Faurecia dont le site se situe à Brières-les-Scellés a vu deux de ses projets labellisés Mov’éo. Le premier projet, Iris ((IngénieRIe Système Human Friendly), en 2007. Le second, Lycos (Lightweight hYbrid COmposite Structures), en 2009. Puis ASPOME (Adhésion de Structures Polymères et Métal) en 2011.

Un TechCenter et un laboratoire pour le siège automobile

Plateau innovation, Ecole du siège, TechForum, Ligne pilote de soudure laser…, le n°6 mondial de l’équipement automobile, Faurecia, a inauguré son TechCenter créé pour le siège automobile du futur, jeudi 6 octobre 2011, sur son site de Brières-les-Scellés. Un an plus tard, c'est au tour du laboratoire électronique pour la réalisation de prototypes de sièges du futur (2.5 M€) d'être inauguré sur le site. Véritable centre d’expertise, le laboratoire électronique devient le fleuron, en termes d’innovation, du pôle de Recherche et Développement du TechCenter. Ce pôle, qui emploie 20 personnes fin 2012, va s’étoffer...

Faurecia inaugure son TechCenter

> Cliquer ci-dessus pour voir la vidéo.

L'Innovation récompensée

Chaque année ETAMPES récompense le savoir-faire et l'innovation des entreprises locales à travers la distinction des Flèches de l'Innovation.
Visant à promouvoir les entreprises du territoire étampois et à mettre en avant leur savoir-faire.

ZOOM sur les flèches de l'innovation

L’objectif de cette distinction est de promouvoir le travail des entrepreneurs du territoire étampois et de mettre en avant leur savoir-faire en matière d’innovation et d’initiative.

Les lauréats 2015
img_fleches_2015

Giuseppe Murtinu, maître artisan, staffeur ornemaniste, peintre, sculpteur basé à Brières-les-Scellés :

« Mon métier est assez large. Pour résumer, il s’agit de réaliser des éléments décoratifs architecturaux tels que des corniches, arcades, colonne en plâtre… Nous sommes 2 artisans et 4 ouvriers qui travaillons le staff, un matériau fait de plâtre, fibres végétales et minérales pour de la décoration intérieure et extérieure. Nous ne sommes que 2 000 en France, de petites entités que l’on peut considérer comme la haute couture du bâtiment. J’ai étudié aux Beaux-Arts et l’Histoire de l’art avant d’être formé au métier. J’essaie d’allier la culture artistique et des techniques de staff qui peuvent remonter au XIXe siècle tout en cherchant à innover avec d’autres matériaux comme la résine. Nous travaillons pour des palaces, hôtels de luxe, particuliers, entreprises… En 2009, nous avions déjà reçu le grand prix des métiers d’art de la SEMA. Cette nouvelle récompense me ravit. Cela prouve que tous nos efforts ne sont pas vains et que l’amour du travail bien fait est mis à l’honneur. »

Marc Andrieux, directeur du site Bayer, basé à Méréville, centre de recherche pour Bayer Crop Science et site de production :

« L’entreprise Bayer est installé à Méréville depuis 1915. Nous fêterons ainsi notre centenaire en juin prochain avec des portes ouvertes. Notre activité historique ? L’enrobage de la betterave sucrière. En 1946, nous avions déposé un brevet mondial pour donner aux betteraves un aspect de petites billes, ce qui simplifiait grandement la semence. Au fil des ans, on a continué et même perfectionné l’enrobage et le traitement  afin de colorer et protéger les semences des maladies et des insectes. Ce traitement est notamment utilisé de la Russie à l’Italie, de l’Angleterre à la Pologne, Allemagne… Notre seconde activité est le développement et la production de péliculons. Ce sont des formulations liquides appliquées sur toutes les semences (colza, riz, maïs, soja, tomate, tournesol…) afin de les manipuler et de mieux les distinguer. Nous en exportons dans le monde entier : Brésil, Australie, Etats-Unis, Canada, Chine… Toute l’équipe de 41 personnes est honorée et fière de cette récompense. »

Laurent Moos, directeur de Flacopharm, entreprise spécialisée dans la fabrication de verre pour la parfumerie de luxe :

« Flacopharm est une société niche, c’est-à-dire que nous ne sommes que 3 entreprises en France à proposer cette activité de fabrique de flacon pour la parfumerie. Nous sommes leader de ce secteur avec 250 millions de flacons fabriqués chaque année pour les plus grandes marques de parfum : LVMH ; Hermès, Chanel… J’ai repris la société en 1996. Il y avait alors 12 employés. Nous sommes aujourd’hui 46 à travailler sur un site de 2 000 m2 à Angerville. Nous avons pu évoluer en terme d’équipement et d’innovations avec l’aide et le soutien de nos clients. Nous sommes plus que fiers de cette récompense. C’est une motivation supplémentaire pour continuer à investir et à développer des outils industriels innovants. »