De nouvelles acquisitions pour le Musée !

AccueilDe nouvelles acquisitions pour le Musée !

 

Neuf nouvelles oeuvres viennent de faire leur entrée au Musée. L'une d'entre elles est signée de Philippe Lejeune, le maître de la célèbre Ecole d'Etampes et deux autres de Marie-Angèle Castillo, une de ses élèves émérites...

 Ils sont toujours à l'affût du marché de l'art pour enrichir les collections du Musée avec comme point d'honneur : veiller à débusquer des trésors tout en faisant de bonnes affaires. «  Cette année 2017 nous a donné de belles opportunités, notamment pour développer le fonds d'oeuvres contemporaines. L'un des tableaux porte la signature de Philippe Lejeune, le père fondateur de la prestigieuse Ecole d'Etampes. Il représente la tentation de saint Antoine. On est vraiment dans la peinture mystique et symbolique chère au maître Etampois  », déclare Thomas Crosnier, chargé des collections. «  Le Musée a fait également l'acquisition d'une très belle nature morte représentant un bouquet d'hortensias de Marie-Angèle Castillo, qui avait exposé à l'Hôtel Anne-de-Pisseleu et au Musée en janvier 2017  ». L'artiste, en signe de reconnaissance, leur a fait don d'une autre toile illustrant une scène de l'Atelier de la Vigne où elle enseigne. «  C'est un lieu où j'ai appris à peindre avec Gaétan Ader, Patricia Legendre et Philippe Lejeune  », déclare l'artiste et professeure. «  Je suis très attachée à cet endroit où l'on travaille, où l'on transmet et où l'on reçoit. Un lieu de partage où chacun avance avec ce qu'il est. Un lieu d'éducation à l'art où on ouvre des portes pour que les artistes en herbe puissent trouver leur propre expression artistique. Je suis heureuse que ce tableau entre dans les collections du Musée, qui accueille tout au long de l'année des ateliers pédagogiques, avec une pratique artistique  ».

Etre à l'affût du marché de l'art, le Musée débusque des trésors tout en faisant de bonnes affaires

 Les autres acquisitions sont tout autant précieuses pour le fonds XIXe du Musée. «  L'une d'entre elles signée Berchère, représente des puiseurs d'eau, une scène orientaliste sur les bords du Nil de 1860. Il y aussi une jolie Italienne peinte en 1854 par Felix-Henri Giacomotti, peintre à la Villa Médicis et lauréat du Grand prix de Rome. Une petite marine de Louise Abbema représente la baie de Saint-Malo où elle allait souvent séjourner pour retrouver son amie Sarah Bernhardt, une des plus grandes actrices françaises du XIXe siècle et du début du XXe siècle. La seconde oeuvre, signée de l'artiste, a été exposée à Chicago en 1893 pour l'Exposition universelle. Elle représente un panneau décoratif redimensionné représentant une élégante sur une falaise verdoyante. En la regardant de près, elle ressemble étrangement au modèle figurant sur le tableau Dans Les fleurs, actuellement en tournée aux USA. Nous avons aussi trouvé, aux enchères, une toile, signée Edouard-Beliard. Elle illustre une vue de l'église Saint-Martin sous un ciel d'été. Très fidèle à son quartier d'adoption, le peintre nous permet de voir comment la ville était dans les années 1910. Et enfin, car cela faisait 3 ans que l'on espérait voir un de ses tableaux dans nos collections, le Musée a fait l'acquisition d'un très beau paysage de Maximilien Luce, un peintre néo-impressionniste très connu. Il représente un bouquet d'arbres à l'entrée du village de Chalou-Moulineux dans la vallée de la Chalouette. Les lumières et les couleurs sont superbes.  » Les oeuvres seront exposées au Musée à partir du 28 février 2018.

Le Musée est ouvert au public le mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 14 h à 17 h. Cour de l'Hôtel-de-Ville. 91150 Etampes. Tarifs : plein : 2 euros, réduit : 1 euro. Tél : 01 69 92 69 02 / 12. musee@caese.fr

Elégante sur une falaise verdoyante - Louise Abbema

Tél. : 01 69 92 68 00
Fax. : 01 69 92 68 49
Email

MAIRIE D'ETAMPES,
Place de l'Hotel-de-Ville-et-des-Droits-de-l'Homme
91150 ETAMPES

HORAIRES D'OUVERTURE