Dépôts sauvages : tolérance zéro à l'égard des contrevenants

AccueilDépôts sauvages : tolérance zéro à l'égard des contrevenants

Dimanche 9 août dans la matinée, les agents de la Ville d'Etampes ont procédé à l'enlèvement de plusieurs dépôts sauvages dans le quartier Saint-Michel, près de l'Espace Camille-Claudel, et également au sein du quartier de Guinette, près du terrain synthétique de football (voir photos). "La Ville n'est pas une poubelle, les dépôts sauvages, ça suffit ! C'est une question de civisme et de respect par rapport à toutes celles et ceux qui concourent à la propreté de la Ville d'Etampes, aux cantonniers qui, actuellement, en pleine canicule, à des horaires aménagés, ramassent des déchets sur la voie publique et les trottoirs souillés par des mégots de cigarettes, des prospectus, des masques... Ca suffit. Il ne faut pas oublier que c'est de l'argent public qui est dépensé pour qu'Etampes soit propre et belle à vivre. Chaque déchet mis dans une poubelle, chaque dépôt sauvage qui mériterait d'être déposé en déchèterie ou en téléphonant, tout simplement, à Allo Encombrants, ce sont des deniers publics économisés. Le comportement de certains nuit à tous ceux qui font attention. C'est lamentable. J'ai demandé à la Police municipale d'être particulièrement attentive à ce sujet. Tout contrevenant pris en flagrant délit ou a posteriori grâce aux images des caméras de vidéoprotection qui permettent notamment de relever les plaques d'immatriculation, comme au pont de Châlo, par exemple, sera systématiquement verbalisé", prévient le maire d'Etampes Franck Marlin.

La rue, les trottoirs, les parcs, les rivières... ne sont pas des dépotoirs

"Une trentaine d'agents de la propreté sont très mobilisés 7 jours sur 7 et donnent leur maximum pour que les rues, les trottoirs, les espaces verts... les lieux magnifiques de promenade pour les Etampois comme par exemple le parc Alain-Toussenel dans le quartier Saint-Pierre et Les Portereaux soient impeccables. Dans les rivières, nous trouvons des caddies, des pneus, des vélos, des trottinettes... dans des états déplorables", s'insurge Xavier Tohier, responsable de la régie voirie et du nettoyage de l'espace public extérieur.

Jusqu'à 1500 euros de contravention

"Le montant de la verbalisation pour fait de dépôt sauvage peut s'élever jusqu'à 1500 euros", rappelle le responsable de la Police municipale. "Si vous êtes témoin d'un dépôt sauvage, vous pouvez appeler la Police municipale au 01 64 94 40 19 du lundi au samedi de 8h à 20h. Ce n'est pas de la délation. Il s'agit d'un acte civique."

Police municipale : 01 64 94 40 19.
Allo Encombrants : 01 69 92 67 13.

Tél. : 01 69 92 68 00
Fax. : 01 69 92 68 49
Email

MAIRIE D'ETAMPES,
Place de l'Hotel-de-Ville-et-des-Droits-de-l'Homme
91150 ETAMPES

HORAIRES D'OUVERTURE